Président :   Michel ROUSSEAU  131 rue Albert 1er 41000 BLOIS  Tel : 02 54 78 35 99  Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

CHEF de CHŒUR :

Georges ABDALLAH   51 Grande Rue 41120 CHITENAY  Tel : 06 87 89 15 13  Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • ·       ·        2011/2012

Blois-Jumelage  : la Nouvelle République du 07/05/2012

 

L'Ensemble vocal Antoine Boesset a été accueilli du 27 avril au 1er mai à Weimar par les choristes du Madrigalchor initiant ainsi un échange entre deux chorales des villes jumelées de Blois et Weimar. Ce séjour a permis à 34 choristes et leur chef de chœur, Françoise Thauré, de découvrir la beauté et la richesse de Weimar et de ses environs dont la ville d'Erfurt. Pour sceller cet échange, deux concerts ont été donnés avec un répertoire différent par chorale et une œuvre chantée ensemble. M Wolf, maire de Weimar, a accueilli les choristes et s'est félicité que cet échange s'inscrive dans le cadre du jumelage entre sa ville et Blois. L'année prochaine, le Madrigalchor doit venir à Blois pour confirmer cet échange et découvrir à son tour le charme du Val de Loire.

 

 

 

 

 

Concert du 30 avril 2012 à Weimar

 

 

Concerts des 9 et 11 décembre à Blois

L'Ensemble Vocal Antoine Boesset a 30 ans !

 

 

 

  • ·        2012/2013

L’Ensemble Vocal Antoine Boesset s’investit dans un nouveau projet musical : un répertoire de musique baroque allemande comprenant la Cantate 4 de Bach et la Cantate 15 de Buxtehude.

Ce programme sera accompagné par l’orchestre de chambre «  La Salamandre », ensemble constitué d’une quinzaine d’instrumentistes de la région dirigé par Nicolas POMMIER, qui interprètera en première partie plusieurs œuvres de la même époque.

 

Il figure dans la programmation 2013 de Festillésime 41 et sera présenté au public plusieurs fois : le 4 mai en l’église de Maves et le 7 juin à l'église Saint Pierre de Cabochon à Blois.

 

  •    2013/2014

L'Ensemble Vocal Antoine Boesset se lance cette année dans un programme de chants scandinaves et nordiques.

Au programme : du norvégien avec Peterson-Berger, du suédois, de l'estonien avec les berceuses de Tormis, et du finnois avec Sibelius.

 

 

 

 

Dimanche 1er décembre, nous avons eu le plaisir d'accueillir Toril, norvégienne et amie de longue date de notre chef de choeur Françoise Thauré. Nous avons pu bénéficier de ses précieux conseils sur la prononciation peu évidente du norvégien et du suédois.

 

Les å et les ø n'ont plus de secrets pour nous !

 

Takk Toril !

Françoise, notre chef de choeur, entourée de Michel, notre président et de Toril.

 

BLOIS Chants baltes et nordiques

 

 

Article de La Nouvelle République du 15 mai 2014

 

L'Ensemble vocal Antoine Boësset présente un florilège de chants scandinaves et baltes vendredi 16 mai à 20 h 30 à l'Espace Quinière. Né en 1981, cet ensemble qui a pris le nom d'un compositeur né à Blois au XVIIe siècle, est devenu au fil des répétitions et de l'enrichissement (spirituel) de ses membres, l'une des meilleurs chorales du département. Dirigé par Françoise Thauré, il comprend une quarantaine de femmes et d'hommes. Renaissance, chansons populaires, maîtres baroques, classiques et romantiques, musique profane et religieuse, contemporaine et ancienne, voilà une variété qui identifie bien le « Boësset ». Sa capacité à aller aussi dénicher des partitions laisse augurer un excellent concert.

 

Jumelage Blois/Weimar : Antoine Boësset accueille le Madrigalchor de Weimar

 

L'Ensemble Vocal a également eu le plaisir d’accueillir cette année, le Madrigalchor de Weimar, qui nous avait si chaleureusement accueillis deux ans auparavant. Au programme, visite des châteaux de Blois et Chambord, des jardins de Chaumont et surtout beaucoup de convivialité.

Les deux chœurs se sont réunis le 7 juin à l'église Saint Pierre de Cabochon à Blois pour un concert partagé.

 

 

  • · 2014/2015

Après 13 années de bons et loyaux services à diriger notre choeur, Françoise Thauré a décidé de prendre un repos bien mérité. La répétition du 30 juin 2014 aura donc été sa dernière : l'occasion pour Françoise de se remémorer tous les programmes musicaux qui se sont succédés à la direction de la chorale, et pour nous de la remercier par un "pot de départ" et la remise de quelques présents : une semaine détente dans un spa, une sculpture en chocolat et un poster des yeux de tous les choristes (pour toutes les fois où Françoise nous a demandé de la regarder et de ne plus avoir le nez dans les partitions).

Merci Françoise !

 

Nous souhaitons bon vent à Françoise pour ses futurs projets...

... et nous souhaitons la bienvenue à Georges Abdallah qui aura la lourde tâche de diriger dorénavant l'Ensemble Vocal Antoine Boesset.

 

 

Le Requiem de Mozart

 

Nous avons eu le plaisir de chanter le Requiem de Mozart en collaboration avec l'Ensemble Orchestral du Loir-et-Cher dirigé par Dylan Corlay et d'autres chorales de la région.

Nous avons chanté trois des quatre concerts proposés :

-          → Cathédrale Saint Louis de Blois : samedi 21 novembre à 18h

-          → Église de la Madeleine à Vendôme : dimanche 22 novembre à 17h

-          → La Tannerie à Château-Renault : dimanche 29 novembre à 17h

       Ce fût une expérience formidable!

 

 

 

Notre chef de choeur

Né en 1982, Georges Abdallah chante dès son jeune âge, aime et pratique le chant oriental. Il l’étudie au Conservatoire au Liban et se produit régulièrement en tant que soliste dans son pays. Tout petit, il se nourrit également de la tradition byzantine de son Eglise grecque melkite catholique et projette très tôt de chanter cette tradition. Plus tard, il travaille ce chant aux côtés du Père Makarios Haidamous.

Installé en France depuis 2005, ses activités sont multiples : chanteur, chef de chœur et musicologue. Il s’attache à faire vivre le chant traditionnel libanais et byzantin. Sa voix chaude et son timbre unique en font l’un des jeunes spécialistes de la musique orientale en France aujourd’hui. Georges Abdallah a obtenu un Master en musique et musicologie à l’université Paris IV Sorbonne en se spécialisant dans la direction de chœur avec Denis Rouger et au conservatoire de Créteil avec Ariel Alonso. Il a suivi également des formations avec Etienne Ferchaud et Philippe Caillard.

Depuis 2006 il a dirigé différents ensembles vocaux comme :

- Chœur à cœur à Varennes sur Loire (49)

- Chœur diocésain de Blois (création et direction)

- La chorale St Mondry

- L’écho de la forêt à Marchenoir (41)

- Ensemble Vocal Antoine Boësset (depuis septembre 2014)

En 2010 il crée avec Issa Murad (Oudiste) et Samir Homsi (percussionniste oriental) un trio qui les réunit autour de la musique traditionnelle orientale sacrée comme profane. Depuis septembre 2011 il fait partie de l’ensemble Beatus qui cherche à interpréter le chant grégorien en s’appuyant sur les musiques de traditions orales représentés par le chant persan, le chant moyen-oriental et le chant byzantin. En 2012, il rejoint l’association « La Baudière » (promotion des musiques de l’Est de la Méditerranée) récemment créée par ses amis Issa Murad et Jérôme Cler.

Présentation du musicien ANTOINE BOESSET

 

Né à Blois en 1587, Antoine Boesset entra dès son enfance à la cour d'Henri IV où il côtoya les meilleurs musiciens du royaume. Il s'initia très tôt à "l'air de cour" genre musical qu'il contribua à mettre à la mode et qui consistait à mettre en musique des poésie galantes et raffinées.

 

Élève de Pierre Guédron, dont il devint le gendre et auquel il succéda à la charge de surintendant de la Musique du roi (1622), il fut un des musiciens favoris de Louis XIII, qui le nomma successivement maître de chant des bénédictines de Montmartre, maître des enfants de la musique de la Chambre du roi (1613) et surtout maître de la Musique de la reine (1615). De tempérament lyrique, il lui manqua malheureusement le sens dramatique qui lui aurait permis de mettre ses belles mélodies au service d'un argument suivi.

 

Au contraire, dans de nombreux ballets « à entrées », la musique de Boesset et de ses collègues s'éloigne du courant nettement dramatique établi par Guédron. Mais Boesset vécut au temps des ballets de cour, et sa collaboration à ces spectacles fut parmi les plus importantes, tant par la qualité que par la quantité (la Délivrance de Renaud, 1617 ; Ballet des dandins, 1626 ; Grand Bal de la douairière de Billebahaut, 1626 ; Ballet de la félicité, 1639, etc.).

Boesset est un admirable mélodiste, et les textes qu'il met en musique sont souvent tirés de l'œuvre des meilleurs poètes, tels que Tristan, Théophile, Boisrobert ou Racan. Ses airs possèdent un charme irrésistible, une grâce et une harmonie entre poésie et musique qui lui méritèrent le respect de ses contemporains et qui le placèrent au premier rang des musiciens de son époque. Les airs du « vieux Boesset » ont été chantés longtemps après sa mort. Il est l'un des premiers à avoir employé la basse continue en France, et cette technique se rencontre dans ses derniers livres d'airs polyphoniques. Il a laissé en tout 9 livres d'Airs de cour à 4 et 5 parties (1617-1642). Ses airs pour une voix et luth se trouvent dans différents recueils parus chez Ballard entre 1608 et 1643. Il a également composé des messes et des motets à 4 et 5 voix

 

Musicien, maître de chant recherché mais aussi homme de la cour, Antoine Boesset eut de son vivant et longtemps après sa mort une grande notoriété en France et à l'étranger.

 

Son fils, Jean-Baptiste (1614-1685), devint surintendant de la Musique en 1644. Des airs de sa composition sont conservés.

 

 

Informations supplémentaires