Notre chef de chœur Georges Camil ABDALLAH

Né en 1982, Georges Camil Abdallah chante dès son jeune âge, aime et pratique le chant oriental. Il l’étudie au Conservatoire au Liban et se produit régulièrement en tant que soliste dans son pays. Tout petit, il se nourrit également de la tradition byzantine de son Eglise grecque melkite catholique et projette très tôt de chanter cette tradition. Plus tard, il travaille ce chant aux côtés du Père Makarios Haidamous.

Installé en France depuis 2005, ses activités sont multiples : chanteur, chef de chœur et musicologue. Il s’attache à faire vivre le chant traditionnel libanais et byzantin. Sa voix chaude et son timbre unique en font l’un des jeunes spécialistes de la musique orientale en France aujourd’hui.

Georges Camil Abdallah a obtenu un Master en musique et musicologie à l’université Paris IV Sorbonne en se spécialisant dans la direction de chœur avec Denis Rouger et au conservatoire de Créteil avec Ariel Alonso. Il a suivi également des formations avec Etienne Ferchaud et Philippe Caillard.

Depuis 2006, il a dirigé différents ensembles vocaux comme :

  •           Chœur à cœur à Varennes sur Loire (49)
  •           Chœur diocésain de Blois (création et direction)
  •           La chorale Saint Mondry
  •           L’Écho de la Forêt à Marchenoir
  •           L’Ensemble Vocal Antoine Boesset

  •           La Nottina à Cheverny
  •           L’Escapade à Vineuil.

En 2010, il crée avec Issa Murad (oudiste) et Samir Homsi (percussionniste oriental) un trio qui les réunit autour de la musique traditionnelle orientale sacrée comme profane. Depuis septembre 2011, il fait partie de l’ensemble Beatus qui interprète le chant grégorien en s’appuyant sur les musiques de traditions orales représentés par le chant persan, moyen-oriental et byzantin. En 2012, il rejoint l’association « La Baudière » (promotion des musiques de l’Est de la Méditerranée) récemment créée par ses amis Issa Murad et Jérôme Cler.

Georges Camil Abdallah a collaboré avec la compagnie vocale et instrumentale La Tempête et son chef Simon-Pierre Bestion à l’enregistrement du CD sorti en mars 2018 « Larmes de Résurrection ». Sous le double signe du baroque luthérien et des origines moyen-orientales du christianisme, cette œuvre originale est composée à partir de la majeure partie de l’Histoire de la résurrection du Christ, de Schütz (1585-1672), et de neuf des vingt-six madrigaux des Fontaines d’Israël, de Schein (1586-1630). Depuis mars 2018, plusieurs concerts ont été donnés ou sont programmés, en France et à l’étranger, dont l’Opéra de Perm en Russie et à Dresden en Allemagne.

En juin 2019, toujours avec la compagnie vocale et instrumentale La Tempête, il a  participé au Festival de Saint Denis. « Prophète(s) », création de Simon-Pierre Bestion est une production sans frontières et intemporelle.

Le Moyen-Orient, berceau des 3 religions monothéistes, est au cœur de ce programme qui évoque les images musicales des prophètes à travers les siècles et les différentes langues chantées.

Une exploration sonore qui, à partir des chants sacrés de tradition chrétienne, musulmane et séfarade mène à des chœurs composés par Brahms, Rachmaninov, Arvo Pärt et Machaut.